Accueil >> News >> La BIO passe à la vitesse supérieure en réponse aux attentes des citoyens-consommateurs

La BIO passe à la vitesse supérieure en réponse aux attentes des citoyens-consommateurs

31. May 2016 - 9:08 -- Dr. Klaus-Jürge...

Les chiffres parlent d’eux-mêmes:

+ 14,7 % de croissance du marché bio en 2015 vs 2014

+5 % d’opérateurs à l’aval (transformation, distribution, import/export)

+ 9 % de producteurs

+ 23 % de terres bio

la barre des 5 % de SAU bio dépassée

 La Bio a connu un essor sans précédent en 2015, et cette croissance s’intensifie début 2016. Le marché de la Bio a progressé de 14,7 % en 2015 par rapport à 2014, pour atteindre un total de 5,76 milliards d’euros, au-delà des premières prévisions à 5,5 milliards. Sur ce marché en forte croissance, les achats bio de la restauration collective ont progressé de 18 % en un an.

En écho à cette forte demande en produits respectueux de la Nature et de l’Homme, la production bio enregistre elle aussi des records avec plus de 200 fermes supplémentaires en bio chaque mois en 2015. Ainsi, fin 2015, la France comptait 28 884 fermes bio, soit +9 % par rapport à 2014. Ces fermes cultivent un total de 1,375 million d’hectares en bio, un chiffre en augmentation de 23 % par rapport à 2014. La part de la SAU (surface agricole utile) française consacrée à la Bio fin 2015 passe ainsi pour la première fois la barre des 5 %.

A l’aval, le nombre d’opérateurs a augmenté de 5 %, pour atteindre 13 528 entreprises de transformation, de distribution et d’import/export. Au total, la France compte 42 412 opérateurs exerçant des activités certifiées bio, soit +8 % par rapport à 2014.

Vente directe et magasins spécialisés plébiscités

En 2015, les ventes de produits bio aux consommateurs ont progressé dans tous les circuits de distribution. Particulièrement dynamiques, les circuits courts et magasins spécialisés mettent l’accent sur la confiance et le contact humain. La vente directe a en effet progressé de 20 % par rapport à 2014, les magasins spécialisés bio de 17 % et les artisans-commerçants de 15 %, devant les grandes surfaces alimentaires (+11 %).

Des achats bio en hausse de 18 % en restauration collective

Début 2016, près de 6 restaurants collectifs sur 10 servaient des produits bio en France, contre 46 % en 2011 et seulement 4 % avant 2006. La Bio est particulièrement présente dans la restauration scolaire, avec 75 % des établissements qui en proposent. Hors pain, les achats des restaurants collectifs sont estimés à 225 millions d’euros, en hausse de 18 % vs 2014. Désormais, la Bio représente 3,2 % des achats alimentaires de la restauration à caractère social en France. Néanmoins, la part de bio dans le montant total des achats des établissements qui en proposent est en moyenne de 14 % en 2015, en constante progression depuis 2008 quand cette part s’élevait à 5 %.

Les produits bio « Made in France » gagnent du terrain

En cohérence avec les valeurs portées par la Bio, notamment la préservation de l’environnement, 76 % des produits bio consommés en France sont « Made in France ». A l’avenir, cette proportion devrait progresser, notamment pour des produits comme le pain. Les surfaces de grandes cultures enregistrent la plus forte progression de 2015 avec +33 % de surfaces supplémentaires depuis 2014. D’ici 2017, les meuneries françaises devraient pouvoir disposer de blé bio 100 % français. Les produits bio d’origine France gagnent également du terrain à l’international. En 2015, les exportations ont progressé de 27 % vs 2014. Les vins bio sont particulièrement concernés par cet essor : ils ont enregistré une croissance à l’exportation de +26 %.

Français
Subscribe to Syndiquer